Déménagement à Compiègne

Déménagement à Compiègne

· MacFly, le Maine Coon de la famille, raconte... ·

7 juillet 2017 2 commentaires

Récit de mon extraordinaire aventure

Bonjour tout le monde !

Je m’appelle MacFly. Je ne reviens pas du futur comme mon pote Marty mais je suis un jeune Maine Coon né à l’élevage de la Queen Gabby à Fresnes sur Escaut, un petit coin paumé pas très loin de Valenciennes.
En septembre dernier, mes nouveaux maitres sont venus me chercher pour m’emmener dans leur appartement de Dunkerque. C’était un peu dur de quitter Véro ma super éleveuse mais j’ai très vite retrouvé des humains très pots de colle qui n’arrêtent pas de me faire des câlins. Pourtant, il y avait déjà beaucoup de chats ici…mais pas tout à fait comme moi : des gris, des léopards… Et puis, que voulez vous, il faut dire que je suis très beau et très doux. Alors, tout le monde veut me caresser. Quand on est une star, on assume…

En tous cas, c’était sympa Dunkerque. Il y a plein d’oiseaux géants qui venaient me dire bonjour pousser leur cri de guerre derrière les fenêtres. Pfffffft, même pas peur ! Ce n’est pas un goéland, même argenté, qui va me faire perdre mon calme !

Enfin bref, je pensais bien que j’allais couler des jours heureux au bord de la mer et puis crac ! Catastrophe !!! Tout a changé…

Ça a commencé avec l’arrivée d’une armada de cartons. J’ai de suite compris que c’était mauvais signe. J’ai hurlé pour prévenir mes maitres…mais ils n’ont rien compris (ils font beaucoup de câlins mais ils ne sont pas très malins)

Peu à peu, ils ont tout emballé. Il ne restait plus que mes croquettes et mon panier (encore heureux !).

Beurk, c’était moche. Hindiana, mon pote léopard, en était tout perturbé et avait décidé de marquer délicatement une partie des cartons avec quelques gouttes d’urine pour ne pas les perdre.

Et puis un beau jour, ILS sont arrivés. Les déménageurs !!

Que de bruits et d’odeurs bizarres….
Ah mes amis ! Quelle épreuve ! Ça a duré 2 jours !!
Et bing, on m’a enfermé dans une petite salle de bains avec les demoiselles chartreuses. Elles sont gentilles, mais un peu trouillardes tout de même.

Et paf, le 1er soir, alors que je croyais le supplice terminé, me voilà tout compressé dans une cage riquiqui et embarqué de force en voiture (j’ai cru qu’on allait encore me faire une piqûre chez le véto…mais non…). Alors on a roulé, longtemps, trèèèèès longtemps.

Bye bye Dunkerque ! Adios les goélands !

Et bonjour Compiègne, ville impériale, pôle technologique ! (© panneaux de l’autoroute A1)

Et le voilà donc enfin mon nouveau domaine !
Bon, je l’avoue, je tremblotais en sortant de ma caisse. Mais je me suis vite ressaisi. C’est que j’ai une réputation de diva a défendre tout de même !
Par contre, c’était très bizarre car il n’y avait ni chaises, ni tables, ni rien du tout : horreur, aucune bêtise à faire ! Mes humains ont même du dormir par terre. Quelle déchéance…

Et voilà que le lendemain, rebelote, ça recommence. Et re-voilà les déménageurs. Et me voilà à nouveau confiné dans la salle de bains !

Mais dans l’après-midi, miracle…. La porte de ma prison s’ouvre ! Et voilà que tous les meubles et les cartons sont de retour. Je retrouve même ceux d’Hindiana, avec leur petite odeur délicate (ha ha ! pas très doués mes humains pour le nettoyage…)

Depuis, c’est l’éclate totale. Plein de nouveaux territoires à découvrir, courses-poursuites dans l’escalier derrière tout copain moustachu qui se présente, repérage de la réserve à croquettes, listing de toutes les nouvelles bêtises à faire, comptage des points d’observation sur l’extérieur et puis bien sûr, j’ai vite repris possession du plateau supérieur de l’arbre à chat principal. Hindiana a bien essayé de me le piquer mais il a vite compris de quel bois je me chauffe, nom d’une souris en peluche ! N’ai-je pas fière allure ?

Et je ne suis pas le seul à adorer notre nouvelle maison !

Eclipse, la chef de la famille (son surnom, c’est « chat teigne » ha ha !), s’est déclarée propriétaire du paillasson devant la terrasse… Elle semble satisfaite, mais avec elle, on ne sait jamais !

Feufollet a pris possession des imprimantes, le plus près possible du bureau de ma maitresse…

Hindiana, qui n’a pas pu me piquer le haut de l’arbre à chat, s’est rabattu sur un plateau inférieur. (Note pour moi-même : rester vigilant sur cette question et surveiller toute nouvelle tentative)

Quant à Isleen, la petite trouillarde de la famille, elle a décidé en fin de compte, mais un peu tard, que les cartons, c’était rigolo et que nos humains ne devaient pas les déballer. Alors désormais, au lieu de se cacher derrière, elle met un maximum de pattes dessus, histoire de montrer à tous qu’elle n’a plus peur du tout !!

L’avenir de la chatterie du Jardin des lutins

Maintenant que nous sommes tous bien installés à Compiègne, ma maitresse m’a confié que cette maison verrait sans aucun doute défiler quelques générations de joyeux chatons chartreux. Le plus possible en fait !

Pour cela, nous attendons tous avec une immense impatience l’arrivée (que nous espérons prochaine) d’une nouvelle chartreuse dans notre foyer qui devrait être la future maman des 1ers bébés bleus compiégnois. Vivement ! Mais, pour en savoir plus, il faudra revenir faire un tour sur ce blog

Epilogue

Alors voilà, le déménagement, c’est fini. Quelle aventure ! Mais tout s’est bien terminé car nous étions toujours en sécurité et c’est bien le principal. Aujourd’hui, nous avons une belle et grande maison à Compiègne (plus précisément à Clairoix) et tout est réuni pour que nous y passions quelques belles années.

A bientôt les amis !

MacFly de la Queen Gabby

2 commentaires

  1. Répondre

    Véro Chatterie de la Queen Gabby

    7 juillet 2017

    Bravo mon petit Mac Fly
    Tu es un sacré chanceux d’être dans cette famille !!!
    Mais tu ne m’avais pas dit que tu avais des talents cachés pour l’écriture ?!?
    Je suis fière de toi mon grand !
    Fais de grosses lechouilles à toute ta famille à deux pattes. Ils le méritent tous car ils t’adorent

  2. Répondre

    cordier catherine

    8 juillet 2017

    Mac Fly , non seulement tu es magnifique mais en plus talentueux pour décrire tes potes à poil et tes copains les humains… Une vie pleine de surprises et de « bêtises » t’attendent toi et la famille du jardin des lutins mais surtout une vie de bonheur, de câlins et de bisous… Hâte que la famille s’aggrandisse 🙂

LAISSER UN COMMENTAIRE

Articles similaires