Une visite chez Joséa…

13 août 2015 1 commentaire

Mais qui est Joséa ?

C’est l’un des 3 chatons de la portée née le 20 décembre 2014. On peut même dire qu’elle est le tout premier chaton d’Isleen du Jardin des lutins, sa mère, puisqu’elle est le 1er chaton à avoir pointé le bout de son museau lors de la mise bas.

Naissance de Joséa

A l’instant précis où la photo ci-dessus a été prise, Isleen n’a pas encore eu le temps de couper le cordon ombilical alors que cette petite demoiselle pleine de vie escaladait avec vigueur le ventre de sa mère ! Pas de doute, cette petite chartreuse sera du genre dynamique… Et les semaines qui ont suivi ont bien vite confirmé cette 1ère impression. A 6 semaines, elle escaladait déjà avec une grande détermination le parc à chatons pour ensuite s’y percher fièrement tout en me décochant un de ses petits regards du type « ne me gronde surtout pas ! ».

Josea, 5 semaines   Josea, 6 semaines

Son dynamisme et sa curiosité insatiable ont tout de suite séduit Catherine, sa future maitresse. Mais ce qui m’a marqué, c’est qu’à sa 1ère visite pour découvrir les 3 chatons, Joséa lui a lancé un de ses petits regards expressifs et intenses. Je crois bien que celui-ci voulait dire « Hé ! Choisis-moi !! ». Catherine n’y a pas résisté…

Une jeune chartreuse de 7 mois

Joséa, chartreuse de 7 mois

Ce que je n’ai pas encore dit, c’est que Joséa est le 1er chaton de mon élevage à rester sur Dunkerque et que sa maitresse m’a très gentiment proposé de venir leur rendre une petite visite.

La semaine dernière, j’ai donc pu revoir demoiselle Joséa qui est à présent en pleine période d’adolescence féline.
Était-elle toujours aussi vive ? Appréciait-elle les câlins ? Et à quoi ressemblait-elle à présent ?

Quand je suis arrivée, Joséa a prudemment opéré une petite retraite stratégique en attendant de pouvoir évaluer si ce nouveau visiteur était un intrus indésirable ou un nouveau partenaire de jeu. Elle a très vite décidé de me ranger dans la 2ème catégorie et j’ai été très surprise de voir combien elle commençait à ressembler à sa mère : même silhouette, même regard, même queue. Juste un nez légèrement plus large. Je la trouve magnifique et c’est un vrai bonheur de pouvoir constater que mes chatons évoluent bien en grandissant.

Et puis surtout, et c’est bien le plus important, on voit de suite que Joséa est parfaitement heureuse chez sa maitresse. Il est clair qu’elle fait partie de ces chats à l’intelligence vive. Pas toujours facile à éduquer tant ils ont de l’imagination pour perpétrer de nouveaux crimes. De plus, les chats intelligents ne sont pas les plus dociles car, en général, ils acquièrent un grand sens de l’indépendance et mettent du temps à accepter des règles qu’ils ont pourtant parfaitement comprises. Mais avec de la patience, tout est possible !

Joséa, quant à elle, a développé toute une forme de communication avec sa maitresse. Elle maitrise parfaitement l’art de se faire comprendre et c’est un bonheur de voir leur connivence réciproque. Sans parler des grandes séances de câlins…
J’ai eu également l’occasion d’apprécier son miaou tout particulier : une sorte de petit cri aigu qui en fait ne ressemble pas du tout à un miaulement ! Décidément, les chartreux sont pleins de surprises… Rappelons en passant que le chartreux n’est en général pas un grand bavard.

Toutes les photos de Joséa sont rassemblées dans son album photo

Et pour terminer, je ne peux m’empêcher de réunir, le temps d’une photo, la portée des 3 diablotins

Un très grand merci à vous tous qui m’avez fait confiance pour adopter votre chartreux et qui m’envoyez des photos de tous les bébés du Jardin des lutins et un grand merci bien sûr à Cat pour son accueil chaleureux.

Chatons chartreux de 7 mois, élevage du Jardin des lutins

 

1 commentaire

  1. Répondre

    cat

    14 août 2015

    trop chouette l’article 🙂 trop belle ma Joséa mais soyons honnêtes Jedi son frère et sa sœur Junia sont aussi très beaux mais normal Isleen est une très jolie chatte !!!
    Joséa fait mon bonheur chaque jour et ça c’est chouette aussi !! 🙂

LAISSER UN COMMENTAIRE

Articles similaires